Du pain frais, comme on veut, quand on veut

Des amis qui sont venus nous voir récemment ont été choqués de devoir faire 8km en voiture avant de trouver la première boulangerie. A première vue, on pourrait même se dire que ce n’est pas très écologique ! (Et oui, vivre à la campagne, c’est plein de contradictions !)

C’est vrai qu’avant, quand je vivais en ville, j’aimais bien pouvoir aller à la boulangerie à pied et ramener du pain tout frais pour le petit déjeuner. Alors que maintenant, clairement, prendre ma voiture à 7h du matin, devoir gratter le pare-brise s’il a gelé, et comble de l’horreur, devoir faire un créneau pour me garer alors que j’ai encore l’esprit embrumé, ça ne me fait pas du tout envie… Même en pleine journée, prendre la voiture pour faire un simple aller-retour à la boulangerie (soit 16km) ne me fait pas envie, entre autres parce que je fais attention à ne pas consommer d’essence inutilement.

Un jour, confrontée à ce problème, j’ai tout simplement décidé d’essayer de faire du pain moi-même. Avant, ça me semblait inconcevable, je n’y connais rien, je n’ai pas de machine à pain, pas de farine spéciale pain, pas de robot pétrisseur. Mais je n’avais rien à perdre à essayer, j’ai trouvé une recette qui ne me semblait pas trop compliquée sur Internet et je me suis lancée.

IMG_1563

J’ai été agréablement surprise du résultat, si bien que depuis, je me suis essayée à plein de recettes de pain et de brioches. Figurez-vous qu’il existe des tas de manières de faire du pain. On peut utiliser de la farine complète ou blanche, de la levure ou du levain fabriqué soi-même (ce que je testerai prochainement), ajouter des graines à la pâte, de la plus classique à la plus originale (avec des graines de courge, c’est une tuerie !), pétrir la pâte ou pas (la recette du pain sans pétrissage est surprenante mais c’est une réussite aussi). On peut en faire ce qu’on veut : la mettre dans un moule à cake, façonner des boules individuelles ou des baguettes, ou laisser complètement libre cours à son imagination ! Et je ne vous parle même pas des brioches !

Pour tout ça, la bonne surprise, c’est qu’il n’y a aucun besoin de matériel particulier, la machine à pain est totalement superflue à mes yeux, le robot pétrisseur aussi (en tout cas dans la grande majorité des recettes que j’ai essayées). Et ça ne prend pas tant de temps que ça à préparer, ce sont les temps de pose qui sont longs, mais il suffit de bien anticiper.

Parce que ce serait dommage de passer à côté, je vais vous donner la recette la plus simple, celle par laquelle j’ai commencé. Je la prépare le soir pour le lendemain et je congèle le surplus puisque j’utilise pour la faire 1kg de farine.

Ingrédients :

  • 1kg de farine bio (T65)
  • 20 pincées de sel
  • 64 cl d’eau
  • 3 sachets de 5g de levure boulangère (les marques distributeurs conviennent très bien)

Commencez par mélanger la farine au sel dans un grand saladier puis faites-y un puits.

Faites tiédir l’eau (pas plus de 40°C sinon la levure sera désactivée).

Versez la levure dans l’eau et mélangez jusqu’à ce que ce soir bien homogène (s’il y a des grumeaux, écrasez les bien contre les parois du récipient avec une cuillère).

Versez le mélange eau+levure dans la farine. On mélange grossièrement avec les mains puis on verse la pâte sur un plan de travail préalablement fariné (oui, parce que là vos mains sont dégoûtantes ! d’ailleurs, n’oubliez pas de retirer vos bagues, sinon bonjour l’horreur pour les nettoyer après).

C’est parti pour minimum 7 minutes de pétrissage (on étire la pâte, on la replie sur elle-même, on l’étire, on la replie et ainsi de suite, c’est bon pour vous muscler les bras !). Vous verrez qu’au fur et à mesure, la pâte deviendra moins collante, plus souple et bien plus agréable à travailler.

Laissez ensuite reposer la pâte pendant minimum 30 minutes, dans le saladier couvert avec un torchon propre. Le temps de repos peut être plus long, il m’arrive souvent de faire le pain avant le repas des filles le soir et de ne reprendre la pâte qu’après les avoir couchées.

Vient ensuite ma partie préférée, excellent pour se défouler si vous êtes énervé, celle du dégazage. On trempe son poing dans la farine et boum ! on frappe la pâte pour la faire dégazer, elle s’affaisse immédiatement.

Puis, sur un plan de travail toujours bien fariné, on façonne son pain comme on veut. Souvent, je fais 12 petits pains individuels et je fais un seul grand pain de la pâte restante. Donc pour faire un pain individuel : on prend un morceau de pâte, on aplatit la boule sur le plan de travail, on le replie, on forme une belle boule puis on forme une cage avec sa main et on fait tourner la boule.

Disposez le ou les pains sur une grille recouverte de papier sulfurisé. Vous aurez probablement besoin de deux fournées pour cette quantité de pâte.

Laissez reposer encore 30 minutes.

Préchauffez votre four à 240°C, avec, positionnée sur le gradin le plus bas, une lèche-frites remplie d’eau.

Enfournez la grille sur le gradin juste au-dessus pour environ 12 minutes.

Lorsque le pain est cuit, déposez-le immédiatement sur une grille et laissez-le refroidir.

Evidemment vous pouvez diviser les quantités par 2 ou même par 4 si vous ne voulez qu’une petite quantité mais personnellement, je préfère en faire beaucoup et en avoir pour plusieurs jours.

IMG_1562

Chez nous, on consomme les 12 petits pains dans les 3 jours qui suivent la cuisson, et on les conserve dans un torchon propre. Quant au grand pain, dès qu’il est refroidi, je le coupe en tranches et je le congèle dans une grande boîte en plastique. Quand j’en ai besoin, je prends le nombre de tranches nécessaires et je le décongèle au grille-pain. Avec du beurre (salé bien sûr, n’oubliez pas que je vis en Bretagne !), c’est juste parfait !

Si jamais vous faites cette recette, je serais très curieuse d’avoir vos retours ! N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire si c’était bon !

IMG_1583

IMG_1588

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s